Motifs communs Paysages et Jardins entre faïence, gravure et peinture
Conférence Paysage et Jardins - 5 juin 2016

Espace Belle de N - Nevers

Etude de François Murez - www.francois-murez.com
 

Conférence organisée par l'Association Saint-Fiacre Loire-Baratte


Gravure de Gabriel Pérelle



Certaines œuvres artistiques étaient appréciées et le faïencier avait souci d'illustrer ses pièces par celles-ci. Il s'inspirait de gravures qui étaient le moyen de ces époques pour transmettre des reproductions de peintures reconnues comme majeures.
Ainsi le faïencier s'inspirait de gravures et le graveur de peintures.
Cette présentation a pour objet de montrer quelques liens entre faïences, gravures, peintures voire dessins.

Le faïencier de Nevers s'inspire quelque fois de gravures de la même époque et organise son motif à partir de celles-ci mais il le fait assez librement. Il s'en inspire mais ne recopie pas fidèlement le motif.

Au dix-septième siècle, l'Astrée d'Honoré d'Urfé était très célèbre et lu par toute la noblesse française. La première édition était illustrée de gravures de Daniel RABEL (1578-1637).

Céladon se jette dans le Lignon

Nevers, fin 17ème, Musée de Nevers


Gravure Daniel RABEL (1578-1637), première édition

Gravure Daniel RABEL extraite de L'astrée d'Honoré d'Urfé, Edition 1632 ( Source Gallica)

Gravure Daniel RABEL, Les figures de l'Astrée, 1633


Les faïenciers de Nevers s'inspiraient librement des motifs des gravures en faisant les dessins à main levée. On le voit bien dans les exemples ci-dessus. L'artisan a repris l'idée de la gravure mais à sa manière, avec son trait et sa sensibilité. D'autres centres de productions reproduisaient la gravure précisément sans apporter de touches personnelles. Ils utilisaient un poncif (calque à petits trous pour reporter un dessin sur la faïence à produire). Rouen produisait de la sorte.

Poncif

Rouen : Plat 17ème

Gravure : Pierre BREBIETTE (1598-1650)


Revenons dans les ateliers de Nevers avec quelques autres exemples d'illustration de l'Astrée.


L’ Astrée : Combat de Filandre et Lignas contre le Maure


Nevers 17ème

Gravure : Daniel RABEL (1578-1637)

Gravure : Daniel RABEL (1578-1637)


L’ Astrée : Célion et Bellinde à la fontaine des sycomores


Nevers 17ème

Gravure : Michel LASNE (1595-1667)

Gravure : Michel LASNE (1595-1667)


L’ Astrée : Persée libérant Andromède


Nevers Plat 17ème

Gravure : François Chauveau (1613-1676)


L’ Astrée : Autres illustrations


Nevers Plat 17ème

Nevers Plat 17ème

Nevers Plat 17ème

Edition originale de l'Astrée

Gravure : Matthias Petersen (1614-1677)

Gravure : Matthias Petersen (1614-1677)


Pour certaines œuvres, nous pouvons retrouver tout un cheminement complet : La peinture, un dessin préléminaire du graveur, la gravure puis la faïence.


Le triomphe de Cybèle


Peinture : Nicolas POUSSIN 1627

Dessin: Bon Boullogne (1649-1717)

Gravure: Bon Boullogne (1649-1717)

Nevers Plat 17ème


Peinture, dessin, gravure peuvent être du même artiste.


Bacchanale au Faune et à sa femelle


Peinture : Nicolas CHAPERON (1612-1656)

Dessin: Nicolas CHAPERON

Gravure: Nicolas CHAPERON

Nevers : Aiguière (Musée du Louvre) 17ème

Bacchanale au Silène ivre à terre


Nevers : Aiguière (Musée du Louvre) 17ème

Dessin : Nicolas CHAPERON (1612-1656)
Gravure : Michel DORIGNY (1617-1665)


Les scènes de chasse étaient très prisées et les faïenciers s'inspiraient des gravures sur ce thème. Il en va ainsi pour celles d'Antonio Tempesta, notamment la chasse à l'ours qui sert d'exemple ci-dessous, le cavalier pourrait être tiré d'une gravure représentant une chasse au lièvre. Le plat de Nevers montré ci-dessous présente sur sa bordure d'autres dessins tirés de gravures d'enfants de Jacques Stella.
Comme on peut le constater, Nevers s'inspire toujours librement de ces gravures. Pour la chasse à l'ours, Moustiers reprend le motif de la gravure précisément ( à l'aide du poncif).


La chasse à l'ours


Nevers : La chasse a l’ours. Fin 17ème. Musée Nevers

Gravure : Antonio TAMPESTA (1555 – 1630) : Chasse au lièvre

Gravure : Jacques Stella (1596 – 1657) : Jeux d’enfants

Dessin : Antonio Tampesta (1555 – 1630) : Chasse à l’ours

Gravure : Antonio TAMPESTA (1555 – 1630) : Chasse à l'ours

Moustiers: Assiette - La chasse à l’ours.


Un autre exemple à partir d'une gravure de Tampesta, mais dans un autre centre de faïences.


Scène de chasse



Les paysages, tels ceux gravés par Pérelle, ont aussi servi de source d'inspiration aux artisans faïenciers. Nous proposons une peinture de Van Poelenburg qui reprend un thème identique; Pérelle a pu trouver son sujet dans une peinture de ce peintre.


Décor Pérelle


Peinture : Cornelius Van Poelenburg (1594 – 1667)

Gravure : Gabriel Pérelle (1604 – 1677) : Paysage aux ruines antiques

Nevers : Plat décor Pérelle


Autre décor à la Pérelle


Nevers : Plat décor Pérelle. 2ème quart 17ème siècle

Gabriel Pérelle - Dessin (Rennes )

Gabriel Pérelle : Groupe de maisons … - Dessin (Louvre)

Jan ASSELIJN (1610 – 1652)


Les Métamorphoses d'Ovide ont été aussi partie prenante dans la faïence de Nevers.


Les Métamorphoses d’Ovide : L'enlèvement d'Europe


Nevers : Enlèvement d’Europe . fin 17ème siècle

Gravure : François CHAUVEAU (1613-1676).

Peinture : Laurent de La HYRE (1606-1656)


Les Métamorphoses d’Ovide : Glaucos et Scylla


Nevers : Glaucos et Scylla. Début 17 ème siècle

Gravure : Bernard SALOMON (1508-1561)

Peinture : Bartholomeus SPRANGER (1546-1611)


Un dernier sujet à aborder est le fameux pont de Loire, très souvent repris sur les faïences de Nevers.
Sont présentées ici deux gravures (parmi d'autres), une sur Nevers, une sur La Charité. Ce qui est intéressant est de voir la manière de représenter les clochers entre gravures et faïences. Une forte similitude se retrouve.


Nevers : Le pont de Loire


Dessin Johannes PEETERS(1624-1677) - gravure (anonyme) - 17ème siècle

Nevers : Plat au pont de Loire - 18 ème siècle

Détail de la gravure ci-dessus.

Nevers : Plat au pont de Loire - 18 ème siècle

La Charité


Dessin Johannes PEETERS(1624-1677) - gravure (anonyme) - 17ème siècle


Bibliographie :
¤ A propos d’une étude sur un centre de production de faïence en France : Nevers - Françoise Estienne - In : Histoire, économie et société, 1989
¤ Faïences de Nevers et Marine de Loire - Guy Badillet




Gravure de Gabriel Pérelle