Coasts of Chanel, Coste del Manche
 

Brise marine (Stéphane Mallarmé)

La chair est triste, hélas ! et j'ai lu tous les livres.
Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux !
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe
Ô nuits ! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai ! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature !

Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs !
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages,
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots ...
Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots !


Baie de Canche, 2006


Baie de Canche


Huile sur toile : 92x65 cm

Oil on canvas : 36x25 "

Olio su tela : 92x65 cm




Baie de Canche, 2006


Baie de Canche


Huile sur toile : 92x65 cm

Oil on canvas : 36x25 "

Olio su tela : 92x65 cm




Baie de Canche, 2006


Baie de Canche


Huile sur toile : 92x65 cm

Oil on canvas : 36x25 "

Olio su tela : 92x65 cm




La Mesnie Hellequin

Le trouvère inconnu, auteur de la Chanson du comte Hernequin de Boulogne, nous raconte en 882 :

En icels tans, vinrent Gormons et Isembars en ceste terre, et li quens Hernequins de Boulogne ala encontre a tout XXXm homes a armes et a ceval por warder le païs de Boulogne. Mais li Sarrasin qui vinrent d'Angleterre et arriverent par leur force et par leur violence a Winiereuc et prirent Boulogne par force, et ochisent Xm homes des XXXm homes que li quens Hennequins avoir.

Le comte vaincu une première fois par les Vikings (le trouvère confond avec les Sarrasins) passe la Liane et la Canche et aux bords de l'Authie trouve des renforts. Mais l'armée des vikings anéantissent celle du comte. Blessé,le comte Hernequin meurt peu après.

Au fil des ans, la Chanson devient légende et raconte :
En punition de leurs fautes, Hellequin et sa mesnie furent condamnés à errer jusqu'au Jugement dernier, sans renoncer cependant à leurs moeurs guerrières et à leur luttes anciennes (Walter Scott).

Ansi va naître la légende de la Mesnie Hellequin , condamnée à errer pour toujours...




Front de Mer, 2006


Front de merFront de merFront de mer


Huile sur bois : 165x33 cm

Oil on wood : 64x13 "

Olio su legno : 165x33 cm




Voiles, 2007


Voiles


Huile sur toile : 55x38 cm

Oil on canvas : 21x15 "

Olio su tela : 55x38 cm